Jour 198

Bilan du jour 197

J’ai beaucoup de travail, mais je n’avance pas comme je veux (= je commence à travailler trop tard, je m’interromps beaucoup, je vais sur internet trop souvent), donc des plaisirs passent à la trappe, comme marcher, faire du yoga et méditer, ce qui a le don de m’énerver (parce que je ne les fais pas donc mon niveau de stress est plus élevé, et parce que je suis énervée contre moi-même de ne pas les faire : c’est la fameuse double peine !).

Bon, dorénavant, 1/ je vais essayer de me fixer des objectifs réalistes, professionnellement ou personnellement 2/ je vais arrêter de m’énerver toute seule et de me juger trop sévèrement car ça ne change rien, ou si ça change quelque chose, c’est sûrement pas en mieux 3/ je vais essayer de prévoir une plage horaire dans ma liste de plaisirs pour être sûre de faire mes activités.

La conférence de Jon Kabat-Zinn était passionnante. Il a prêché une convertie, et j’ai hâte de passer au niveau au-dessus et de suivre un des programmes de 8 semaines proposés par l’Association pour de Développement de la Mindfulness. Seule, j’ai du mal à avoir la discipline et les supports audio ou vidéo que j’utilise ne sont pas très satisfaisants (j’ai l’impression qu’ils me déconcentrent, ou j’ai l’impression de mal faire). Bref, j’ai besoin d’un bon guidage IRL. Pour plus d’infos là-dessus, voir ma réponse au commentaire d’Hélène au jour 197.

Ce que j’ai préféré dans la conférence, c’est quand Jon Kabat-Zinn a parlé de la posture du « cadavre » en yoga utilisée pour le « body scanning » en MBSR. Il dit qu’une personne qui n’a pas pratiqué la méditation a la tête remplie de « récits sur elle-même » lorsqu’elle ne fait rien (prouvé par IRM) tandis qu’une personne ayant suivi le programme MBSR est concentrée sur ce qui est autour d’elle, ou bien en elle comme le souffle, mais pas sur ces « personal narratives ». Et il explique que l’on parle beaucoup de méditation mais qu’on la pratique peu parce qu’elle est très difficile. Et pourquoi elle est très difficile ? Parce qu’on ne veut pas mourir (d’où la posture du cadavre), on ne veut pas lâcher ces récits du moi, on ne veut pas tuer la personne que nous croyons être.

Plaisirs prévus

– Écouter de la musique que j’aime (sous la douche)

– Écrire (ceci)

– Voir une personne que j’apprécie (P ce soir)

– Regarder un bon film

ou

– Regarder une bonne série

– Caresser ma lapine

– Passer du temps avec mon homme

– Lire un livre que j’apprécie

– Lire le journal

– Méditer (ce soir)

– Aller à la médiathèque (entre 15h et 18h)

Publicités

Jour 197

Bilan du jour 196

J’ai vu Le Feu follet de Louis Malle, que je pense avoir préféré à Oslo 31 août, qui bizarrement m’avait paru trop parisien. J’ai adoré les premiers plans des deux amoureux au lit, et j’ai trouvé désuet plus leur vouvoiement mais désuet moins les différences de classes parsemées tout le long du film (les soubrettes noires ou blanches qui font partie des meubles, les ouvriers aux gueules et à la diction de « sauvages »). Je me demande ce que l’on pensera des films de Parisiens bourgeois d’aujourd’hui dans 50 ans, genre L’Amour dure trois ans. Pas sûr qu’on se souvienne de L’Amour dure trois ans dans 50 ans, ceci dit.

Aujourd’hui, c’est le grand jour : je vais voir la conférence de Jon Kabat-Zinn ce soir aux Folies Bergère !

J’ai encore fait une longue marche après le boulot qui m’a fait beaucoup de bien.

Plaisirs prévus

– Écrire (ceci)

– Me faire belle

– Caresser ma lapine

– Passer du temps avec mon homme

– Lire un livre que j’apprécie (The Russian Debutante’s Handbook de Gary Shteygart)

– Lire le journal

– Prendre un cours (conférence de Jon Kabat-Zinn aux Folies Bergère)

– Méditer (aujourd’hui plus que jamais)

Jour 196

Bilan du jour 195

Pas journée top hier, mais j’ai fait une bonne marche dans le parc et en ville, j’ai mangé un petit dîner préparé par mon chéri et on a regardé l’émouvant Queen of Montreuil, et après ça allait mieux. J’aime bien regarder des films simples et touchants comme ça. Ça m’inspire beaucoup pour l’histoire que je réussirai peut-être un jour à écrire.

Plaisirs prévus

– Écrire (ceci)

– Manger du chocolat

– Faire une balade au parc

– Regarder un bon film

ou

– Regarder une bonne série

– Faire du yoga

– Caresser ma lapine

– Passer du temps avec mon homme

– Lire un livre que j’apprécie (Gérer son stress)

– Cuisiner un plat que j’aime (tarte aux poireaux)

– Lire le journal

– Méditer

Jour 195

Bilan du jour 194

Je sais pas si c’est le mauvais temps ou mes petits problèmes de santé fonctionnels persistants, mais moi, ça va pas fort ces jours-ci. J’imagine que c’est dans ces moments-là qu’il faut passer de 4 à 6 ou 8 plaisirs par jour.

L’expo Gaumont n’est pas très étoffée mais est néanmoins sympa (en même temps, elle est gratuite, on va pas se plaindre).

J’ai commencé Gérer son stress d’Olga Gregson et Terry Looker, et je me rends compte que je suis plus stressée que je le pensais et que nombre de mes problèmes découlent de là.

Plaisirs prévus

– Écouter de la musique que j’aime

– Écrire (ceci)

– Manger du chocolat

– Regarder un bon film

ou

– Regarder une bonne série

– Chanter

– Faire du yoga

– Caresser ma lapine

– Passer du temps avec mon homme

– Lire un livre que j’apprécie (peut-être un roman ?)

– Lire le journal

– Méditer

Jour 194

Bilan du jour 193

Je suis vraiment accro à cette chanson : http://www.dailymotion.com/video/x280fns_kidsaredead-sistereo-live-feline-sessions_music

Plaisirs prévus

– Écouter de la musique que j’aime (Sistereo ?)

– Écrire (ceci)

– Manger du chocolat

– Courir (sauf s’il pleut trop)

– Regarder un bon film

ou

– Regarder une bonne série

– Chanter

– Faire du yoga

– Améliorer mon intérieur (un peu de rangement)

– Passer du temps avec mon homme

– Lire un livre que j’apprécie (Full Living Catastrophe)

– Lire le journal

– Méditer

Jour 193

Bilan du jour 192

Je n’ai pas vraiment réussir à me tenir à mon nouveau challenge d’utiliser internet non pro qu’une fois par heure, mais je sens que je suis sur la bonne voie et que j’ai accompli plus de travail que d’habitude. Je vais maintenir le cap en tout cas.

J’ai vu un super film et discuté avec des gens formidables après, mais je ne peux pas en dire trop pour préserver mon anonymat. Pour (presque) tout vous dire, j’ai remarqué un entrechoquement IRL-IWL (In WordPress Life) dernièrement et c’est fort embêtant. Personne dans mon entourage n’est au courant de ce blog (à part mon homme, mais il n’a pas l’adresse) et je préférerais que ça reste comme ça.

Plaisirs prévus

– Écouter de la musique que j’aime (Kidsaredead ?)

– Écrire (ceci)

– Voir une personne que j’apprécie (A)

– Regarder un bon film

ou

– Regarder une bonne série

– Faire du yoga

– Caresser ma lapine

– Passer du temps avec mon homme

– Lire un livre que j’apprécie

– Lire le journal

– Méditer

Jour 192

Bilan du jour 191

J’ai terminé Temps glaciaires et j’ai lu Prévenir et guérir le mal de dos de Claude Hamonet, d’où j’ai tiré une petite série d’exercices à faire tous les jours.

Je n’ai pas avancé comme je voulais dans mon travail, souvent distraite pas internet. J’ai fini par courir tard, après le boulot/avant le dîner, avec amertume de ne pas avoir su prendre le temps de le faire plus tôt, quand mon parc chéri était encore ouvert, et ensuite, j’ai eu du mal à m’endormir. Après la course, j’ai fait une petite séance de méditation de 15 min, comme conseillé par Jon Kabat-Zinn dans Full Living Catastrophe, à simplement revenir au souffle lorsque viennent les pensées, sans juger, mais ça m’est très difficile parce que j’ai du mal à respirer, j’ai un tout petit souffle, et je n’ai pas l’impression de me détendre du tout. Je pourrai peut-être lui en parler mercredi prochain aux Folies bergères. ^^

Bref, j’ai pas passé une tip top journée et j’espère que la pratique de la méditation m’aidera à développer ma capacité d’autocontrôle (ne pas aller voir lemonde.fr 4 fois par heure, par ex.). Pomodoro n’avait pas trop marché quand je l’avais testé, car dans mon boulot, je fais pratiquement toujours la même tâche, donc il est difficile de la diviser en tranches de 25 min. Et puis, toutes ces sonneries, ça me stressait.

A une époque, j’avais supprimé internet de mon PC et j’allais plusieurs fois/jour sur celui de mon homme faire ce que j’avais à faire sur internet (j’en ai besoin pour mon boulot). C’était peut-être pas une si mauvaise idée que ça, mais c’est impossible à réaliser avec le truc sur lequel je bosse en ce moment. Sans être aussi radicale, je peux peut-être me fixer comme limite « internet non pro toutes les heures » ? Ma bell of mindfulness sonne toutes les heures, ça pourrait me servir de repère.

Allez, faisons ça. Merci Christine Lewicki pour son conseil numéro 6 ;).

Plaisirs prévus

– Écrire (ceci)

– Voir une personne que j’apprécie (L1 et ses amies ce soir)

– Me faire belle

– Aller au cinéma

– Caresser ma lapine

– Passer du temps avec mon homme

– Lire un livre que j’apprécie (Full Living Catastrophe)

– Lire le journal

– Méditer

Jour 191

Bilan du jour 190

Je n’ai pas mangé de chocolat (détail de la plus haute importance…).

J’ai couru et j’ai beaucoup moins morflé que la veille ce qui m’a donné envie de retenter l’expérience aujourd’hui.

J’ai vu et bu un coup avec L1, L et sa copine C. J’ai vu H (l’amie avec qui j’ai des problèmes) en coup de vent. A peine ai-je eu le temps de dire bonjour qu’elle a déserté le vestiaire pour enchaîner les salutations et ainsi éviter toute interaction humaine.

J’étais tellement fatiguée que j’ai refermé Temps glaciaires quelques phrases avant qu’Hercule Poirot-Adamsberg donne le nom du tueur.

Plaisirs prévus

– Écouter de la musique que j’aime

– Écrire (ceci)

– Manger du chocolat

– Courir

– Regarder un bon film

ou

– Regarder une bonne série

– Caresser ma lapine

– Passer du temps avec mon homme

– Lire un livre que j’apprécie (je vais terminer ce p….. de Temps glaciaires)

– Lire le journal

– Méditer (après avoir couru)

Jour 190

Bilan du jour 189

Je n’ai pas écrit ailleurs qu’ici.

J’ai regardé I’m Still Here de Casey Affleck avec Joaquin Phoenix. Intéressant.

Je suis allée à la médiathèque et j’ai emprunté et lu dans la foulée Petits pénibles et gros casse-pieds de Christophe André et Muzo. J’adore et j’ai envie de l’offrir à tout le monde.

Ma déception professionnelle n’a pas duré longtemps puisqu’on m’a proposé 2 projets différents à quelques minutes d’intervalle et j’ai du travail pour un mois. Donc pas de journées off à écrire au gré de l’inspiration… Il faut vraiment que je m’aménage un temps pour écrire. Quotidien ? Hebdomadaire ?

Plaisirs prévus

– Écrire (ceci)

– Manger du chocolat

– Courir (il faut profiter du beau temps et entretenir le coup de soleil que j’ai pris ce week-end)

– Voir une personne que j’apprécie (peut-être L1 au yoga ce soir)

– Faire du yoga (cours ce soir)

– Caresser ma lapine

– Passer du temps avec mon homme

– Lire un livre que j’apprécie (il faut que je termine Temps glaciaires)

– Lire le journal

– Méditer (après avoir couru)

Jour 189

Bilan des jours 188, 188 bis et 188 ter

J’ai passé un super week-end mais j’ai reçu hier une réponse négative pour mon boulot. Un peu désespérant sur le coup, mais j’essaie de relativiser.

La Loi du marcheur au Carreau du Temple était super, ainsi que la fête dans la parc de ma ville où j’ai passé un agréable moment avec mon frère et sa copine.

Je pense avoir besoin de changer d’espace pour me lancer dans mes idées de scénario. Je pense migrer vers la médiathèque.

Plaisirs prévus

– Écouter de la musique que j’aime

– Écrire (ceci et autre chose ?)

– Manger du chocolat (en ai aperçu dans le placard)

– Courir (ça me permet toujours de relativiser et de clarifier mes idées en cas de coup dur)

– Regarder un bon film

et/ou

– Regarder une bonne série

– Chanter

– Faire du yoga (après avoir couru)

– Améliorer mon intérieur (un peu de rangement)

– Caresser ma lapine

– Passer du temps avec mon homme

– Lire un livre que j’apprécie (toujours Temps glaciaires ou Full Living Catastrophe)

– Lire le journal

– Méditer (après le yoga)

– Aller à la médiathèque