Jour 208

Bilan du jour 207

With great stress comes great susceptibility.

Je sais pas si c’est la chaleur, mais ça sent la fin de l’année. On ne se connaît pas tant que ça avec mes acolytes du cours de musique, manifestement la plupart (ceux que j’aime bien) rempilent l’an prochain, mais je suis déjà triste d’avoir à les quitter le 1er juillet. Ce qui est complètement idiot parce qu’on est le 12 mai. Hier, il y a eu deux-trois remarques à mon sujet, on se trompe parce que je me trompe, on arrête de chanter pour m’écouter, on me dit que je suis surnaturelle. Bref, je me fais remarquer soit pour mes erreurs, soit pour mes qualités par des gens qui sont pas au clair avec leur propre apprentissage, et ça m’énerve. Et le seul qui n’a pas l’air de me remarquer, c’est celui que j’aimerais bien qu’il me remarque (oui, c’est français), et pourquoi n’essaie-je pas de me faire remarquer par lui, me demanderez-vous, ben c’est parce que je veux pas qu’il croie que je le drague.

Plaisirs prévus

– Écouter de la musique que j’aime

– Écrire (ceci)

– Courir

– Regarder un bon film

ou

– Regarder une bonne série

– Chanter (ça me fait beaucoup de bien)

– Caresser ma lapine

– Passer du temps avec mon homme

– Lire un livre que j’apprécie (je suis un peu déçue par The Russian Debutante’s Handbook de Gary Shteyngart. Je pensais lire le nouveau Philip Roth, mais on se croirait chez Woody Allen, sauf que la mère, elle est pas drôle du tout)

– Cuisiner un plat que j’aime (peut-être ce soir ?)

– Lire le journal

– Méditer (déjà fait au lever)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s