Jour 215

Bilan des jours 214 et 214 bis

J’ai enfin rendu mon boulot, je n’en ai pas de prévu derrière et je n’ai pas relancé mes commanditaires habituels pour leur dire que j’étais disponible. J’ai besoin de me reposer, de faire autre chose de mes journées, de faire la cuisine, de m’acheter des vêtements et des chaussures pour l’été, de marcher, de chanter, de bronzer, de courir, de faire du yoga, d’aller au cinéma, de méditer.

Je pratique le body scan de 35 minutes tous les soirs avant d’aller me coucher dans le cadre du programme MBCT. La première fois, j’avais peur de m’endormir mais je suis au contraire restée très éveillée et concentrée ; hier, c’était plus difficile, j’ai failli m’endormir et mon esprit vagabondait beaucoup (et « un esprit qui vagabonde est un esprit malheureux »). En plus, pas facile de rester allongée sur son tapis à méditer avec un lapin en liberté dans l’appartement… La prochaine fois, je l’enferme dans sa cage ou dans la chambre avec mon homme (sa cage à lui…).

D’habitude, lorsque je n’ai plus de travail, le besoin de me reposer cohabite avec la peur de manquer de travail, mais pour l’instant, je ne suis pas assaillie par ce dilemme.

Plaisirs prévus

Plein !

– Écouter de la musique que j’aime

– Écrire (ceci, et autre chose ?)

– Courir

– Faire du yoga (après avoir couru)

– Aller au cinéma (j’aimerais bien voir le dernier Desplechin)

– Caresser ma lapine

– Passer du temps avec mon homme

– Lire un livre que j’apprécie.

Il y a des passages très émouvants dans Full Living Catastrophe. Je dis souvent que Jon Kabat-Zinn, c’est l’Amérique qu’on aime parce qu’il est marié à la fille d’Howard Zinn, mais je retrouve chez lui un cœur et une sagesse que j’ai connus chez nombre de mes professeurs et autres quand j’étais aux États-Unis (pas chez les jeunes, quoi). J’ai du mal à (me) l’expliquer, mais c’était grâce à ça, grâce à eux que j’ai pu me sentir chez moi là-bas à un moment donné, qu’il m’a semblé que c’était un environnement bienfaisant dans lequel je pouvais vivre et m’épanouir) (j’ai très rarement ressenti ça en France) (un peu plus en région parisienne)

– Lire le journal

– Prendre un cours (c soir, je rattrape le cours de formation musicale que j’ai raté lundi)

– Méditer (body scan après le yoga)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s