Jour 216

Bilan des jour 215, 215 bis et 215 ter

J’ai eu les larmes aux yeux dès les premières images de Trois souvenirs de ma jeunesse. Ce n’était pas tant l’histoire mais le bonheur de retrouver des gens que j’aime (Mathieu Amalric et Desplechin lui-même), des connaissances communes (Cécile Garcia-Fogel que j’ai vue dans Les Serments indicrets et Phèdre) et des nouvelles têtes.

Je me suis rendue compte que j’écris depuis des semaines Full Living Catastrophe alors que le livre de Jon Kabat-Zinn est intitulé Full Catastrophe Living. J’ai passé le premier tiers et ça devient vraiment de plus en plus intéressant. Dans tout guide de changement de vie, j’aime qu’on m’explique le but à atteindre, qu’on le nomme, et ici, il s’agit de wholeness (complétude) et de l’interconnexion. Mais attention, il ne faut pas les espérer trop fortement, car le truc de la méditation, c’est qu’il faut la faire sans en attendre grand-chose (ou en mettant ses attentes en suspens), sinon, ça ne fonctionne pas. Jon Kabat-Zinn parle de non-striving attitude, qui me fait penser à l’histoire de « sans peur ni désir » du yoga, qui m’a d’ailleurs toujours laissée perplexe à cause de la deuxième partie, mais maintenant, je me rends compte que c’est le mot « désir » qui est mal choisi. J’ai pas encore de bonne traduction pour striving, mais je sais que c’est le fait de vouloir quelque chose très fort et de tout faire pour l’obtenir. C’est marrant parce que dernièrement, j’ai vu un phoniatre — j’ai vraiment trop mal à la gorge quand je chante et ça ne s’améliore pas malgré mes cours de chant — et il m’a dit que le fait que je sois quelqu’un de « volontariste » pouvait conduire à ça (il n’a évidemment pas écrit cette remarque hautement scientifique dans son rapport et a refourgué le problème à une orthophoniste pour l’instant trop surbookée pour me recevoir). Bref, beaucoup de choses à méditer dans les deux sens du terme pour moi.

A part ça, je continue à faire mon body scan quotidiennement. J’ai essayé à différentes heures de la journée, je lutte contre le sommeil en gardant un avant-bras levé, j’ai peur de me lasser, j’ai du mal à ne pas penser à autre chose quand je le fais, je me dis qu’il faut que j’achète un tapis sans produits chimiques et un coussin de méditation, je râle contre le ventilo de l’ordinateur, contre mon lapin qui s’habitue à ma présence au beau milieu du salon et qui traverse maintenant la pièce à toute allure comme si je n’étais pas là, mais bon, j’essaie d’être non-judgemental about it, et comme dirait Jon Kabat-Zinn, on ne me demande pas de like it mais de do it, et on en reparle à la fin des huit semaines.

Pour le moment, j’avoue que c’est moins l’ascenseur émotionnel que d’habitude, que je dors pas trop mal, malgré les situations stressantes (et/ou vexantes) auxquelles j’ai pu être confrontée ce week-end. Je n’ai toujours pas pensé à relancer mes clients par peur de manquer de boulot. Mais bon, j’essaie de ne pas trop me focaliser sur les bienfaits que pourrait m’apporter la méditation à cause de cette histoire d’attitude non-striving. C’est d’ailleurs quelque chose que nous a demandé notre instructrice lors de la première séance : après avoir fait la liste de nos attentes, elles nous a demandé de les mettre de côté jusqu’à la dernière séance, et nous a assuré qu’on en reparlerait à ce moment-là.

Cela fait plus d’une heure que je suis devant cet ordinateur et ma tête est déjà prise dans l’étau de la céphalée de tension… Encore une chose dont j’espère me débarrasser grâce à la méditation, mais pour l’instant, je sais que m’éloigner de ce maudit écran est la seule solution.

Plaisirs prévus

– Écouter de la musique que j’aime

– Écrire (au moins ceci)

– Manger des cerises (en fait, des fraises)

– Courir

– Regarder un bon film

ou

– Regarder une bonne série

– Chanter

– Améliorer mon intérieur (un peu de ménage)

– Caresser ma lapine

– Passer du temps avec mon homme

– Lire un livre que j’apprécie

– Cuisiner un plat que j’aime (j’ai promis à mon homme que pour une fois, c’est moi qui m’occuperais du dîner)

– Lire le journal

– Méditer (body scan)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s