Jour 222

Bilan des jours 221 et 221 bis

Pas facile facile d’aller à un barbecue après une conférence aussi convaincante sur la libération animale (ou anti-spéciste, ai-je appris) que celle à laquelle j’ai assisté à la Villette samedi. Pas facile d’un point de vue personnel (« puis-je vraiment continuer à manger de la viande ? ») et pas facile d’un point de vue plus relationnel (« Mais alors tu n’aimes pas les humains ? » « Et mon plaisir, alors ? » « Ah je t’ai vue, t’as mangé de la saucisse ! »). Autant j’ai trouvé ça difficile de répondre aux arguments les plus bateau, disons que j’y avais été préparée tout l’après-midi par les conférenciers Peter Singer, Matthieu Ricard et Aymeric Caron, mais ce qui a été le plus complexe, ça a été de répondre au flou sémantique et moral dans lequel les gens (mon frère, ses amis, qui sont devenus aussi les miens) sont plongés : « ah mais ça, c’est trop à la mode » « quoi, la bienveillance, c’est le mot que je déteste le plus, y pas plus cucul la praline » « ça ne sert à rien d’agir individuellement, c’est à cause des politiques », etc. Flou sémantique parce que les mots n’ont plus leur propre sens (« bienveillant » ou « altruiste » = « idiot », « hypocrite », donc « mauvais » ; « de plus en plus présent dans le débat » = « à la mode », « passager », « superficiel », donc « qui n’a pas à exister », « inutile » et « mauvais » ; « action individuelle » = « non collective », « trop petite » donc « inutile » voire « mauvaise »), flou moral, certes parce que chaque notion positive revêt un « fond » négatif, mais aussi parce qu’il est ardu d’en appeler aux valeurs de la personne quand celles-ci se dissolvent de façon presque automatique dans un environnement où tout est relatif, puis inutile, puis mauvais (car négativement connoté). Et le pire, c’est que je parle de personnes très engagées politiquement et socialement dans leur vie personnelle, qui se sont normalement posé la question de la nécessité de l’action pour protéger les plus faibles et ceux qui sont considérés comme le rebut de la société (d’ailleurs, bizarrement, la question à laquelle il a été le plus facile de répondre, ça a été « mais tu crois qu’ils sont anti-capitalistes, ce gens-là [les conférenciers] ? » « Ben, ils veulent quand même renverser l’agro-industrie et promeuvent un monde sans aucune exploitation ni relation de pouvoir. Ça m’a plutôt l’air révolutionnaire ! »).

La grosse surprise de la conférence, ça a été d’apercevoir Christophe André et Juliette Arnaud (ou son sosie) dans l’assistance, et surtout la présence d’Alex Taylor à la présentation ! C’est lui que j’ai le plus acclamé à la fin ! Oui, Alex Taylor, je l’adore, parce qu’il est anglais, proudly gay et polyglotte, il a bercé mes matins sur FR3 quand j’étais ado, avant d’aller au lycée, je l’entends le matin sur France Inter quand je dois me lever très tôt (pas souvent) pour sa revue de presse internationale, il a écrit un fabuleux bouquin sur les langues, Bouche bée, tout ouïe, et depuis que je l’ai lu, je pense à lui à chaque fois que j’entends l’expression « when the shit hits the fan » !

M’étant couchée à l’aube, j’ai passé le jour 221 bis au lit à dormir et à regarder Rectify. En me réveillant ce matin, j’ai observé que mon rythme cardiaque n’était plus aussi fort et rapide que les semaines précédentes. Il faut donc une semaine sans boulot et une journée entière de lézardage intensif sous la couette pour faire baisser mon stress ?

Plaisirs prévus

– Écouter de la musique que j’aime (je n’ai pas fini mon marathon The Divine Comedy) (j’ai décidé de réécouter tous les albums dans l’ordre antéchronologique)

– Écrire (ceci)

– Courir

– Chanter (avant mon cours de chant)

– Caresser ma lapine

– Passer du temps avec mon homme

– Lire un livre que j’apprécie (je relis Petites angoisses et grosse phobies de Christophe André en ce moment)

– Cuisiner un plat que j’aime (j’ai promis de faire un crumble à la rhubarbe à mon homme)

– Lire le journal

– Prendre un cours (chant et formation musicale)

– Méditer

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s