Jour 268

Bilan des jours 267 et 267 bis

La tension retombe après ma période d’activité intense. La fluidité que j’ai décrite dans mon précédent article n’a pas duré. Je crois qu’elle était aussi due à une certaine routine, à l’absence de nouveauté dans mon travail, aussi intense soit-il. Depuis, j’ai été chargée d’une mission un peu particulière dans le cadre d’une association où je suis ponctuellement bénévole, et le risque d’impondérables (ce putain de facteur humain) mêlé à la détresse absolue du « public » concerné (il y a des gens, des enfants, qui sont vraiment traités comme des déchets, et ce n’est pas moi qui le dis, c’est la Cour européenne des droits de l’homme et le Défenseurs des droits) m’ont rempli d’inquiétude avant, et m’ont plongé dans une sorte de torpeur après, même si tout s’est bien passé (et que le « public » s’est révélé beaucoup moins inquiet que moi).

Ça ne va pas bien avec mon homme. Je crois qu’il songe très sérieusement à me quitter.

Plaisirs prévus

– Écouter de la musique que j’aime

– Écrire (ceci)

– Courir

– Regarder un bon film

ou

– Regarder une bonne série (binge watching de Skins en ce moment) (pas sûr que ça me fasse vraiment du bien)

– Faire du yoga (après la course)

– Améliorer mon intérieur

– Caresser ma lapine

– Passer du temps avec mon homme

– Lire un livre que j’apprécie

– Méditer

Publicités

Jour 267

Bilan des jours 266 et 266 bis

Beaucoup de réunions avec des commanditaires et des retours sur mon travail en ce moment. Exactement le cas de figure où, à une époque, j’aurais dû prendre un quart de Lexomil au coucher pour atténuer l’inquiétude (que ça se passe mal) et trouver le sommeil. S’ensuivait généralement un soulagement immense lorsque ça se passait bien, mais la tension était toujours palpable (littéralement : dans mes épaules, mon dos, mon rythme cardiaque…). Or j’ai un sensation de fluidité aujourd’hui. Je ne dis pas que je n’ai pas ressenti d’inquiétude, mais ça n’a pas tourné à l’obsession et j’ai davantage pris les choses « dans l’ordre », au moment où elles survenaient. Je continue à pratiquer la méditation 20 minutes par jour (assise, couchée, body scan, marche en pleine conscience ou yoga), grâce aux fichiers audio fournis par l’instructrice du programme MBCT que j’ai suivi et des supports audio de YouTube (notamment ceux de Jon Kabat-Zinn et Christophe André) et je sens que ça m’aide à mieux traverser les périodes où la tourmente aurait été totale avant, et difficile à atténuer.

Je m’en suis vraiment rendu compte dans les transports hier, après mon dernier rendez-vous important qui s’était très bien passé : je ne sautais pas au plafond d’excitation mais je n’étais pas hyper relax non plus. Ça m’a fait penser à la période où je prenais du Seroplex. Je ne pleurais plus, mais je ne ressentais pas de joie immense non plus. A l’époque, je disais que j’étais comme anesthésiée, mais je n’en suis plus si sûre que ça maintenant. Dans le RER, j’ai compris que dans cet entre-deux, je devais soit m’ouvrir aux joies que le quotidien pouvait m’apporter (regarder un bébé mignon, aider une dame à trouver son chemin et pratiquer un peu mon anglais au passage,…), soit provoquer un peu le destin et faire entrer des sources de joie et de plaisir dans ma vie (comme ce que je fais ici). Je vois donc mes deux pratiques (méditation et « 4 plaisirs ») comme complémentaires.

Plaisirs prévus

– Écouter de la musique que j’aime

– Écrire (ceci)

– Manger du fromage

– Courir

– Regarder un bon film

ou

– Regarder une bonne série

– Faire du yoga

– Améliorer mon intérieur

– Caresser ma lapine

– Passer du temps avec mon homme

– Lire un livre que j’apprécie (toujours Mapuche)

– Méditer

Jour 266

Bilan du jour 265

Journée détente et binge watching (Breaking Bad) et eating (tarte à la rhubarbe).

Plaisirs prévus

– Écouter de la musique que j’aime

– Écrire (ceci)

– Manger du fromage

– Regarder une bonne série (Breaking Bad)

– Améliorer mon intérieur (un peu de ménage s’impose)

– Caresser ma lapine

– Passer du temps avec mon homme

– Lire un livre que j’apprécie (Mapuche)

– Méditer

Jour 265

Bilan du jour 264

Le concert de Leyla McCalla était full full alors à la place, on a arpenté Paris à la recherche d’un resto, avant d’aller voir While We’re Young. Le resto n’était pas excellent et le film était décevant, mais c’était quand même une super soirée avec mon homme.

Plaisirs prévus

– Écouter de la musique que j’aime

– Écrire

– Manger du fromage

– Courir

– Regarder une bonne série (Breaking Bad)

– Faire du yoga (après la course)

– Caresser ma lapine

– Passer du temps avec mon homme

– Lire un livre que j’apprécie (Mapuche)

– Cuisiner un plat que j’aime (tarte à la rhubarbe)

– Méditer

Jour 264

Bilan du jour 263

Malgré le rythme soutenu (j’ai fini de travailler à 23h hier), j’arrive à bien alterner les phases de travail et de repos sans avoir peur de manquer de temps, ce qui est ma principale source de stress habituellement. Je me rends compte que le travail en équipe aide, même s’il ajoute d’autres problèmes, comme les frictions avec ma collègue.

J’ai acheté de la cancoillotte. C’est un miracle qu’une chose aussi bonne n’ait que 8% de matières grasses.

Je n’arrive pas à me sortir de la tête la chanson Death Is A Girl de Mini Mansions, ce qui n’est pas grave parce que je l’aime beaucoup, mais ce qui est étonnant parce que je suis censée être allergique au synthé. C’est sympa d’avoir une chanson qu’on aime dans la tête, c’est comme un plaisir inopiné. Ça doit faire ça d’écouter souvent de la musique, ça fait revenir les chansons et le plaisir d’eux-mêmes. Ça peut paraître idiot dit (ou lu) comme ça, mais quand on a vécu sans musique pendant des années, alors que ça faisait partie intégrante de notre vie avant, et qu’on doit se forcer (= la mettre dans une liste dans laquelle piocher) pendant presque un an pour lui redonner une place, c’est rassurant de voir qu’elle peut revenir d’elle-même. Ça prouve que l’effort n’est pas vain, qu’on va peut-être pouvoir lâcher du lest, mais ça annonce surtout un certain retour de la vie.

Plaisirs prévus

– Écouter de la musique que j’aime (Mini Mansions)

– Écrire (ceci)

– Manger du fromage (cancoillotte)

– Aller au cinéma (voir le dernier Noah Baumbach ?)

– Voir un spectacle (concert de Leyla McCalla)

– Caresser ma lapine

– Passer du temps avec mon homme

– Lire un livre que j’apprécie (Mapuche)

– Aller au restaurant (après le concert ?)

– Méditer

Jour 263

Bilan du jour 262

Grosse après-midi, et sûrement soirée, de boulot en perspective, donc j’y vais mollo ce matin.

Plaisirs prévus

– Écouter de la musique que j’aime

– Écrire (ceci)

– Manger du fromage

– Me faire belle (pour mon RDV de boulot)

– Caresser ma lapine

– Passer du temps avec mon homme

– Lire un livre que j’apprécie (Mapuche)

– Lire le journal

– Méditer

Jour 262

Bilan des jours 261 et 261 bis

Je ressors toujours de chez l’orthophoniste avec une leçon : cette fois-ci, c’était sur le fait de ne pas forcer, aussi bien pour atteindre les notes aiguës que dans la vie…

Ça y est, Breaking Bad est devenu intéressant. Un épisode par jour, au minimum !

J’avance toujours pas sur Mapuche. J’ai acheté le hors-série de L’Obs sur la méditation, et il occupe bien mes voyages en transports en commun.

Petite mise au point bien salutaire avec ma collègue. Parfois, rien ne vaut un texto envoyé au mauvais destinataire pour s’expliquer…

Plaisirs prévus

– Écouter de la musique que j’aime

– Écrire (ceci)

– Manger du chocolat

– Manger du fromage

– Courir

– Regarder une bonne série

– Chanter (vocalises pour l’orthophoniste)

– Faire du yoga (après la course)

– Améliorer mon intérieur (ça serait pas mal)

– Me faire un masque (ça serait pas mal aussi)

– Caresser ma lapine

– Passer du temps avec mon homme

– Lire un livre que j’apprécie (Mapuche) (on va y arriver)

– Cuisiner un plat que j’aime (j’ai promis à mon homme de préparer le dîner)

– Lire le journal

– Méditer

Jour 261

Bilan du jour 260

J’ai prévu d’aller voir Leyla McCalla en concert cet été. J’adore !

Je n’ai pas fait de balade au parc mais j’ai fait un petit tour au Quai Branly avec mon homme, mon frère et mon amie L2 et c’était à la fois instructif et sympa.

Je n’ai pas regardé de bon film mais un épisode de Breaking Bad qui introduit Saul, l’avocat. Avec un tel personnage, je comprends vraiment pourquoi HBO a décidé de faire un spin-off autour de lui.

Plaisirs prévus

– Écouter de la musique que j’aime

– Écrire (ceci)

– Manger du fromage

– Voir une personne que j’apprécie (orthophoniste)

– Regarder une bonne série (grâce à Saul, j’ai vraiment envie de voir la suite de Breaking Bad maintenant)

– Me faire belle (pour aller chez l’orthophoniste)

– Caresser ma lapine

– Passer du temps avec mon homme

– Lire un livre que j’apprécie (Mapuche)

– Méditer

Jour 260

Bilan du jour 259

Dans le monde du projet prestigieux que je ne pouvais pas refuser, les gens (et pas que les freelances) envoient des mails de boulot le samedi soir, voire dans la nuit de samedi à dimanche, ce qui, faute de me stresser, m’étonne beaucoup, et me fait me poser des questions sur mes ambitions : ai-je envie de ça ? Ne préféré-je pas mon monde plus modeste où les gens sont injoignables le week-end, où j’ai l’assurance que ça peut potentiellement être un temps de repos pour moi, où je n’ai pas besoin d’avoir de smartphone pour voir mes mails et où je peux prévoir des week-ends et des temps de déconnexion ?

Plaisirs prévus

– Écouter de la musique que j’aime (je suis en train d’écouter Leyla McCalla en ce moment-même)

– Écrire (ceci)

– Manger du chocolat

– Manger du fromage

– Courir (ça fait longtemps)

– Faire une balade au parc

– Regarder un bon film (ça fait longtemps)

– Chanter (ça fait longtemps)

– Faire du yoga (après la course)

– Caresser ma lapine

– Passer du temps avec mon homme

– Lire un livre que j’apprécie (Mapuche)

– Méditer

Jour 259

Bilan du jour 258

Ma période de rush professionnel continue mais je commence à y trouver une certaine routine (et dieu sait que j’aime ça, la routine…) (sans ironie) (j’assume).

Plaisirs prévus

– Écouter de la musique que j’aime

– Écrire (ceci)

– Manger du chocolat

– Manger du fromage

– Voir une personne que j’apprécie (pendaison de crémaillère chez des amis ce soir)

– Me faire belle (pour la soirée)

– Caresser ma lapine

– Passer du temps avec mon homme

– Lire un livre que j’apprécie (Mapuche) (oui, je sais, j’avance pas)

– Méditer