Jour 245

Bilan du jour 244

C’est pas la grand forme (physique). J’ai fini chez le médecin qui m’a trouvée pâlotte et qui m’a donné une ordonnance pour une prise de sang. L’orthophoniste, qui est un peu ostéo, un peu marabout et peut-être même un peu psy, m’a également trouvée pâlotte, a troqué les exercices vocaux contre une séance de manipulations et m’a convaincue que je n’avais pas besoin de manger de viande rouge pour aller bien, contrairement à ce que la généraliste avait voulu me faire croire. Je connaissais la B12 mais elle m’a parlé de la spiruline, qu’elle prend quotidiennement. Si vous en savez plus là-dessus, ou avez tout autre conseil pour une quasi végétarienne débutante en temps de canicule, je suis preneuse !

La séance 7 du programme de méditation MBCT était sur la nécessité de prendre soin de soi : identifier les activités énergisantes ou au contraire vidantes de notre journée-type, se demander si on ne pouvait pas en rajouter des énergisantes (les gens ont ri quand j’ai demandé s’il y avait un ratio, parce que moi après, je ne dors plus) (ce n’était pas une blague) (j’en ai conclu toute seule que certaines activités énergisantes étaient aussi relaxantes, comme la lecture, et que je ne devais pas les oublier), faire (wait for it) la liste des plaisirs (fingers in the nose) et des activités de maîtrise (comme faire le ménage, les comptes — remplir ce blog ? — très importantes contre les rechutes dépressives), identifier les signes précurseurs du mal-être et de se concocter un kit de survie quand ils pointent le bout de leur nez : le « carnet du bonheur » avec un « mode d’emploi » des choses à faire pour faire face et prendre soin de soi, une liste des « personnes ressources » qui nous aiment comme on est et qui nous écoutent, une liste de nos qualités, la liste des activités de plaisir et de maîtrise et enfin, ce que l’on veut et qui nous fait du bien, comme un calendrier des événements agréables, des citations, des photos, des articles, etc.

Ces derniers temps, j’étais un peu dubitative sur l’utilité de ce blog et de la méditation sur le long terme (remettre en question l’utilité de ce qui me fait du bien serait-il un de mes signes précurseurs ?), alors cette séance m’a confirmé que j’étais sur la bonne voie et que je devais continuer. J’ai néanmoins certaines difficultés dans mes choix de vie, notamment relationnels, certes qui ne dépendent pas forcément que de moi, mais qui demandent certaines décisions de ma part. J’imagine que ces problèmes entraînent chez moi des signes précurseurs du mal-être, mais que les solutions apportées à ces signes ne résolvent pas les problèmes eux-mêmes. Et que ce n’est pas une raison pour arrêter de lutter contre le mal-être, mais que peut-être des décisions plus profondes s’imposent.

Il est 10h15 et il fait déjà une chaleur à crever dans l’appart. Je vais déjà migrer dans le salon, là où il fait un peu plus frais, puis on verra (honnêtement, j’ai aucune envie d’aller bosser au McDo) (peut-être chez mon frère ?).

Plaisirs prévus

– Écouter de la musique que j’aime

– Écrire (ceci)

– Regarder un bon film

ou

– Regarder une bonne série

– Faire du yoga (je suis censée avoir cours ce soir, mais avec cette chaleur…)

– Caresser ma lapine

– Lire un livre que j’apprécie (ça y est, Mapuche devient intéressant)

– Lire le journal

– Méditer

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s