Jour 268

Bilan des jours 267 et 267 bis

La tension retombe après ma période d’activité intense. La fluidité que j’ai décrite dans mon précédent article n’a pas duré. Je crois qu’elle était aussi due à une certaine routine, à l’absence de nouveauté dans mon travail, aussi intense soit-il. Depuis, j’ai été chargée d’une mission un peu particulière dans le cadre d’une association où je suis ponctuellement bénévole, et le risque d’impondérables (ce putain de facteur humain) mêlé à la détresse absolue du « public » concerné (il y a des gens, des enfants, qui sont vraiment traités comme des déchets, et ce n’est pas moi qui le dis, c’est la Cour européenne des droits de l’homme et le Défenseurs des droits) m’ont rempli d’inquiétude avant, et m’ont plongé dans une sorte de torpeur après, même si tout s’est bien passé (et que le « public » s’est révélé beaucoup moins inquiet que moi).

Ça ne va pas bien avec mon homme. Je crois qu’il songe très sérieusement à me quitter.

Plaisirs prévus

– Écouter de la musique que j’aime

– Écrire (ceci)

– Courir

– Regarder un bon film

ou

– Regarder une bonne série (binge watching de Skins en ce moment) (pas sûr que ça me fasse vraiment du bien)

– Faire du yoga (après la course)

– Améliorer mon intérieur

– Caresser ma lapine

– Passer du temps avec mon homme

– Lire un livre que j’apprécie

– Méditer

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s