Jour 336

Bilan des jours d’avant

Généralement, quand j’arrête d’écrire ici, c’est que je vais bien et/ou que je n’ai pas le temps, ce qui a été le cas pour moi ces derniers temps. Mais depuis quelques jours, ma charge de travail ayant augmenté, je sens également le stress monter avec des pensées d’anticipation sur le manque de temps, sur le fait que je vais devoir travailler pendant les fêtes, que je vais devoir m’organiser pour rendre mon travail à temps, etc. Bref, rien de bon. Donc dans ces cas-là, je ne connais pour l’instant que deux solutions : la pleine conscience et les quatre plaisirs.

Plaisirs prévus

– Écouter de la musique que j’aime

– Écrire (ceci)

– Manger du chocolat (calendrier de l’avent Smarties)

– Voir une personne que j’apprécie (peut-être mon frère et mon amie E ce soir)

– Regarder une bonne série (dernier épisode de la saison 2 de Fargo)

– Caresser ma lapine

– Passer du temps avec mon homme

– Lire un livre que j’apprécie (The Mindful Way through Depression: Freeing Yourself from Chronic Unhappiness de J. Mark G. Williams, John Teasdale, Zindel V. Segal et Jon Kabat-Zinn, agréable piqûre de rappel du programme MBCT que j’ai suivi il y a quelques mois)

– Lire le journal

– Méditer

Jour 335

Bilan des jours d’avant

Pas beaucoup de temps pour écrire ici, beaucoup de bonheur grâce à mon concert, aux moments passés avec les gens que j’aime… Et ce n’est pas terminé !

Plaisirs prévus

– Écouter de la musique que j’aime (c’est dingue comment j’oublie de faire ça quand je n’ai plus les yeux sur la liste… Je me suis mise à réécouter la radio qui parle, mais juste le temps de ma douche, et j’ai découvert Big Yellow Taxi de Joni Mitchell chez Augustin Trapenard et maintenant, je l’ai tout le temps dans la tête — faut dire que j’étais très fan de Janet Jackson quand j’étais ado) (que ceux qui ne voient pas le rapport aillent écouter Got Til It’s Gone)

– Écrire (ceci)

– Manger du chocolat (Avent oblige)

– Voir une personne que j’apprécie (mon amie M)

– Regarder une bonne série (peut-être la suite de Fargo saison 2 avec mon homme ce soir ?)

– Me faire belle

– Visiter une expo ou un musée (Picasso.mania au Grand Palais avec mon amie M)

– Caresser ma lapine

– Passer du temps avec mon homme

– Lire un livre que j’apprécie (faut que je termine Flic ou caillera de Rachid Santaki)

– Lire le journal

– Écouter une émission de radio que j’apprécie (fait ce matin sous la douche)

Jour 334

Plaisirs prévus

– Écouter de la musique que j’aime

– Écrire (ceci) (bon, c’est pas grand-chose puisque je n’ai pas fait de bilan, mais je vous assure que je n’ai vraiment rien à dire sur ma journée d’hier)

– Manger du chocolat

– Voir une personne que j’apprécie (répétition avec ma prof de chant)

– Regarder une bonne série (Better Call Saul ou Fargo)

– Chanter (à la répétition)

– Me faire belle

– Caresser ma lapine

– Passer du temps avec mon homme

– Lire un livre que j’apprécie (The How of Happiness)

– Lire le journal

– Méditer

– Écouter une émission de radio que j’apprécie (ce matin, j’ai écouté un bout de la matinale de France Inter avec les passionnants Jérôme Prieur et Gérard Mordillat)

– Regarder une émission télé que j’apprécie (il faudrait que je termine le docu sur Joe Hutto qui vit avec des cerfs) (allez, je vous remets une petite photo pour la route)

maxresdefault

Jour 333

Bilan du jour 332

Beaucoup de choses se débloquent en ce moment : le livre The How of Happiness me permet de me rendre compte que foule de mes intuitions ces dernières années, notamment après mon séjour aux États-Unis, sur la pensée positive, l’action quotidienne et la nécessité de trouver du sens étaient en fait justes, et le travail, entre autres, sur les harmoniques avec mon orthophoniste (prolongé par un heureux hasard dans mon cours de formation musicale), m’aide à tenir le coup lors des répétitions et cours de chant malgré mon mal de gorge lancinant (qui est bien dû à ce f…… reflux et non à une angine comme je le croyais).

Plaisirs prévus

– Écrire (ceci)

– Manger du chocolat

– Voir une personne que j’apprécie (la prof de chant, mon frère, les enfants et les autres bénévoles au soutien scolaire)

– Chanter (pour préparer mon cours)

– Me faire belle

– Caresser ma lapine

– Passer du temps avec mon homme

– Lire un livre que j’apprécie (The How of Happiness)

– Prendre un cours (technique vocale)

 

Jour 332

Bilan du jour 331

Hier j’ai débuté mon calendrier de l’avent. Cette année, mon choix s’est porté sur le Smarties (le Kinder l’an dernier s’était vraiment révélé trop écœurant), mais en lisant tous les articles de blog sur les calendriers maison, je me demande si l’an prochain, je ne tenterai pas l’aventure. Je ne suis pas du tout du genre bricoleuse/faiseuse de trucs de mes mains, mais si ça peut me permettre d’avoir un résultat à mon goût (littéralement), pourquoi pas…

La répète s’est bien passée. Ça tire toujours au niveau de la gorge, mais je ne finis pas aphone (contrairement à avant). J’arrive mieux à détendre ce que je peux détendre quand je chante et à identifier les pensées qui me mettent en tension.

The How of Happiness est très dense. J’ai décidé d’arrêter de prendre des notes en le lisant parce que j’aurais pu tout recopier… Je reviendrai aux chapitres qui me concernent après avoir tout lu. Mais je peux déjà vous parler des premières stratégies à mettre en place pour « cultiver mon optimisme », un de mes 4 domaines de prédilection (voir mon article d’hier pour plus de détails) :

  • tenir un journal du « meilleur moi possible » dans 1, 5 ou 10 ans.
  • détailler au maximum les objectifs et les sous-objectifs.
  • identifier les pensées bloquantes et les remplacer par des pensées plus bienveillantes.
  • activités complémentaires : savourer les plaisirs de la vie (j’ai pas encore lu le chapitre, mais je crois avoir une petite idée de ce qui en retourne…) et apprendre à pardonner (pas gagné).

Vous voyez comme moi ce qui se profile ?… Un nouveau blog !!!! Bon, je ne suis pas sûre d’avoir le temps, et je ne voudrais pas donner trop de détails sur ma vie car je tiens à mon anonymat… A méditer.

Plaisirs prévus

– Écrire (ceci)

– Manger du chocolat

– Manger du fromage

– Voir une personne que j’apprécie (l’orthophoniste, mes copines au yoga, mon amie P après)

– Faire du yoga (cours)

– Me faire belle

– Caresser ma lapine

– Passer du temps avec mon homme

– Lire un livre que j’apprécie (The How of Happiness)

– Méditer

Jour 331

Bilan du jour 330

Les répétitions s’enchaînent en préparation de mon concert, pour mon plus grand bonheur. Je ne suis pas encore aphone ; mes séances chez l’orthophoniste doivent commencer à payer.

J’ai donc commencé ce week-end The How of Happiness (Comment être heureux et le rester) de Sonja Lyubomirsky, qui se lit autant qu’il s’écrit puisqu’il y a beaucoup de tests préalables à faire pour connaître son niveau de bonheur. Eh bien, les amis, c’est pas brillant puisque le mien est de 2,5… sur 7 ! (subjective happiness scale) J’ai aussi fait l’Oxford happiness questionnaire, et le résultat est un peu meilleur : 3,72 sur 6. L’autre test très important (mis à part celui pour voir si on est en dépression, et malgré mes scores peu glorieux, je sais que je ne le suis pas), c’est le person activity fit diagnostic. Sonja Lyubomirsky dit qu’il y a 12 domaines grâce auxquels on peut « améliorer » notre bonheur, et ce test permet de connaître ceux avec lesquels on est le plus à l’aise. Les miens sont : cultivating optimisism (j’ai pas besoin de traduire), avoid overthinking and social comparison (éviter de ruminer et de se comparer aux autres) (pour moi, c’est surtout le 1er point, parce que ça fait bien longtemps que j’ai arrêté de me comparer aux autres), developing stategies for coping (développer des stratégies pour faire face) (je saurai mieux de quoi ça relève quand je serai arrivée à ce chapitre, parce que là, c’est flou… Pour moi, le simple fait de lire le livre prouve que je suis déjà à l’aise avec ça) et savoring life’s joy (fingers in the nose).

Pour résumer, la thèse de l’auteur, c’est que l’on a 40% de marge de manœuvre sur notre bonheur (50% pour la générique et 10% pour les circonstances), et en s’appuyant sur la science, notamment la rechercher en psychologie, elle a découvert que le fait de cultiver 12 points au quotidien (dont les 4 énoncés plus haut) permet de devenir plus heureux. Elle casse également les mythes du bonheur, qui n’est pas dû à la beauté, à la richesse, aux circonstances de la vie (nouveau boulot, déménagement… sauf ne plus être célibataire : apparemment, les gens en couple se disent plus heureux) et qui n’est pas inné (les fameux 40%).

Y a plus qu’à ! (<- c’est mon optimisme naturel qui s’exprime) (sans ironie) (non, vraiment, sans ironie).

Ajouts à la liste

– Écouter une émission de radio que j’apprécie (depuis que je n’allume plus automatiquement la radio, je me suis trouvée un goût pour les podcasts) (et mes semaines sont bien ternes sans ma petite dose du Masque et la plume).

– Regarder une émission télé que j’apprécie (pas de guilty pleasure ici : Importantissime, Le Petit Journal, TED et les docus sur des gens vivant en symbiose avec les animaux ont tout à fait le droit d’apparaître dans ma liste)

Touching the wild

(vidéo en anglais : http://video.pbs.org/video/2365224462/?utm_source=youtube&utm_medium=pbsofficial&utm_campaign=naat_covefullprogram)

Plaisirs prévus

– Écouter de la musique que j’aime

– Écrire (ceci)

– Manger du chocolat

– Manger du fromage

– Voir une personne que j’apprécie (ma prof de chant à la répète)

– Chanter

– Me faire belle

– Caresser ma lapine

– Passer du temps avec mon homme

– Lire un livre que j’apprécie (The How of Happiness)

– Écouter une émission de radio que j’apprécie (http://www.franceculture.fr/emission-la-conversation-scientifique-les-voiles-que-l-esprit-pose-sur-le-corps-2015-06-06)