Jour 331

Bilan du jour 330

Les répétitions s’enchaînent en préparation de mon concert, pour mon plus grand bonheur. Je ne suis pas encore aphone ; mes séances chez l’orthophoniste doivent commencer à payer.

J’ai donc commencé ce week-end The How of Happiness (Comment être heureux et le rester) de Sonja Lyubomirsky, qui se lit autant qu’il s’écrit puisqu’il y a beaucoup de tests préalables à faire pour connaître son niveau de bonheur. Eh bien, les amis, c’est pas brillant puisque le mien est de 2,5… sur 7 ! (subjective happiness scale) J’ai aussi fait l’Oxford happiness questionnaire, et le résultat est un peu meilleur : 3,72 sur 6. L’autre test très important (mis à part celui pour voir si on est en dépression, et malgré mes scores peu glorieux, je sais que je ne le suis pas), c’est le person activity fit diagnostic. Sonja Lyubomirsky dit qu’il y a 12 domaines grâce auxquels on peut « améliorer » notre bonheur, et ce test permet de connaître ceux avec lesquels on est le plus à l’aise. Les miens sont : cultivating optimisism (j’ai pas besoin de traduire), avoid overthinking and social comparison (éviter de ruminer et de se comparer aux autres) (pour moi, c’est surtout le 1er point, parce que ça fait bien longtemps que j’ai arrêté de me comparer aux autres), developing stategies for coping (développer des stratégies pour faire face) (je saurai mieux de quoi ça relève quand je serai arrivée à ce chapitre, parce que là, c’est flou… Pour moi, le simple fait de lire le livre prouve que je suis déjà à l’aise avec ça) et savoring life’s joy (fingers in the nose).

Pour résumer, la thèse de l’auteur, c’est que l’on a 40% de marge de manœuvre sur notre bonheur (50% pour la générique et 10% pour les circonstances), et en s’appuyant sur la science, notamment la rechercher en psychologie, elle a découvert que le fait de cultiver 12 points au quotidien (dont les 4 énoncés plus haut) permet de devenir plus heureux. Elle casse également les mythes du bonheur, qui n’est pas dû à la beauté, à la richesse, aux circonstances de la vie (nouveau boulot, déménagement… sauf ne plus être célibataire : apparemment, les gens en couple se disent plus heureux) et qui n’est pas inné (les fameux 40%).

Y a plus qu’à ! (<- c’est mon optimisme naturel qui s’exprime) (sans ironie) (non, vraiment, sans ironie).

Ajouts à la liste

– Écouter une émission de radio que j’apprécie (depuis que je n’allume plus automatiquement la radio, je me suis trouvée un goût pour les podcasts) (et mes semaines sont bien ternes sans ma petite dose du Masque et la plume).

– Regarder une émission télé que j’apprécie (pas de guilty pleasure ici : Importantissime, Le Petit Journal, TED et les docus sur des gens vivant en symbiose avec les animaux ont tout à fait le droit d’apparaître dans ma liste)

Touching the wild

(vidéo en anglais : http://video.pbs.org/video/2365224462/?utm_source=youtube&utm_medium=pbsofficial&utm_campaign=naat_covefullprogram)

Plaisirs prévus

– Écouter de la musique que j’aime

– Écrire (ceci)

– Manger du chocolat

– Manger du fromage

– Voir une personne que j’apprécie (ma prof de chant à la répète)

– Chanter

– Me faire belle

– Caresser ma lapine

– Passer du temps avec mon homme

– Lire un livre que j’apprécie (The How of Happiness)

– Écouter une émission de radio que j’apprécie (http://www.franceculture.fr/emission-la-conversation-scientifique-les-voiles-que-l-esprit-pose-sur-le-corps-2015-06-06)

Publicités

3 réflexions sur “Jour 331

  1. Pingback: Jour 332 | Quatre fois par jour

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s