Jour 368

Bilan des « vacances »

Finalement, je n’ai pas écrit ici pendant mon séjour chez mes parents, non que je n’en aie pas ressenti le besoin, mais j’ai préféré garder mon ordinateur éteint  — mes yeux me disent merci — et j’ai réussi à maintenir mes activités de plaisir quotidiennes sans support bloguesque. Hier, j’ai commencé à rédiger un article assez long sur le séjour, mais aujourd’hui je me rends compte qu’il peut se résumer ainsi : après avoir écouté les doléances de tout le monde pendant 5 jours, j’ai passé la dernière soirée à me faire insulter sous le ton de la plaisanterie par une cousine de mon père, pour qui je suis une vieille peau dont l’écart d’âge se réduit avec ma mère. Je ne pourrais avoir des enfants que sous FIV, et de toute façon, ils seraient trisomiques (ce n’est pas le mot qui a été utilisé). Je précise que j’ai 33 ans.

Les points positifs des vacances : je me suis promenée, j’ai profité de la nature printanière, j’ai visité un village, j’ai fait des emplettes, j’ai caressé un âne, deux chevaux et deux chiens, j’ai raconté à mon homme mes souvenirs d’étudiante dans la ville où j’ai eu ma licence, je suis allée dans un super resto végan. Le dernier jour, nous avons passé l’après-midi dans le spa dont nous parlions depuis des semaines : hammam, sauna, jacuzzi, cascades… Je n’ai pas été aussi triste, tendue, que d’habitude. J’ai continué à vivre ma vie. J’ai l’impression d’y voir plus clair dans ce qui se joue là-bas : les auto-sabotages (la dette familiale s’élève à 50 000€), l’égoïsme, la bêtise, l’égocentrisme, l’aliénation, les dépendances, les personnalités borderline, bipolaires, les estimes de soi hautes instables qui s’assurent que les estimes de soi des autres restent bien basses, la douleur, la souffrance, l’impossibilité de dévier d’une habitude, et enfin, la surprise du dernier jour, la méchanceté. Ça m’atteint, bien évidemment, mais ça ne m’empêche plus de vivre.

Plaisirs prévus

– Écouter de la musique que j’aime

– Écrire (ceci)

– Faire une balade au parc

– Chanter

– Faire du yoga (échauffement et salutations au lever)

– Caresser ma lapine

– Passer du temps avec mon homme

– Lire un livre que j’apprécie (Portrait de l’écrivain en animal domestique de Lydie Salvayre)

– Méditer (fait après les salutations)

– Écouter une émission de radio que j’apprécie (Si tu écoutes, j’annule tout)

Publicités

Une réflexion sur “Jour 368

  1. Pingback: Jour 382 | Quatre fois par jour

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s